Exposition

From Tokyo to Cuba

Une certaine vision

« Le déclic, c’est le voyage. Partir dans un autre monde, tailler la route pour perdre ses repères et s’abandonner à la découverte. Un point de départ, un point d’arrivée et, entre les deux, l’inconnu. Marion Dubier-Clark ne se lance pas à la conquête des grands espaces parce qu’elle privilégie les villes et leurs habitants. C’est une question de distance. Elle n’est pas vraiment là pour témoigner ou pour observer, elle préfère vivre les choses, les ressentir et les photographier. Elle s’immerge pour se fondre dans le décor. Si elle choisit de ne pas baliser avec trop de précisions son itinéraire en amont, c’est pour sauvegarder la fraîcheur de son regard et pour s’offrir le luxe de changer d’avis une fois sur place. “Je veux découvrir en même temps que je photographie”, dit-elle. C’est aussi parce qu’elle part avec des images plein la tête, celles de son enfance et de son adolescence, lorsque les Etats-Unis la faisaient rêver. Elle est là pour se confronter aux mythes. Pour relier la fiction au réel et créer un pont entre le fantasme et la réalité. »

Extrait de la préface de Sophie Bernard à « From Florida to Cuba »

Aller voir l’artiste
Site is using the Seo Wizard plugin by http://seo.uk.net/